Nous soutenir

Longues fourchettes

« Marchez comme des enfants de lumière »
(Épître aux Éphésiens, V, 8)

Parents, maîtres et éducateurs, nous avons pour mission de mener les âmes des enfants vers la Lumière qui sera le chemin de leur vie et leur bonheur. Chaque semaine, nous vous proposons de découvrir quelques paroles de guides et de témoins pour éclairer notre propre route. Bonne lecture !

« Si l’on connaît la proximité de l’été par les fruits des arbres, on peut de même connaître par la ruine du monde que le Royaume de Dieu est proche. C’est avec raison que le Royaume de Dieu est comparé à l’été, car alors les nuages de notre tristesse passeront, et les jours de la vie brilleront de la clarté du Soleil éternel: “Aucun de ceux qui vous attendent ne sera confondu”. »

Saint GRÉGOIRE-LE-GRAND († 604)
Pape, Docteur de l’Église

« Un novice eut un jour, en songe, cette vision de l’enfer : il y avait une immense table de banquet, couverte de centaines et de centaines de plats raffinés. Mais les damnés avaient de longues fourchettes, si longues qu’il leur était impossible de mettre quoi que ce soit dans leur bouche. Et ils rageaient, pestaient, hurlaient de faim. Le moine, troublé, raconta son rêve au maître des novices qui lui répondit :
– J’ai eu, moi aussi, en songe, une vision. Mais c’était celle du paradis.
– Et qu’avez-vous vu ? demanda le novice.
– La même chose que toi : une table de banquet, des plats délicieux, des convives avec de très longues fourchettes.
– Je ne comprends pas, reprit le moinillon : il n’y aurait donc pas de différence entre l’enfer et le paradis ?
– Si, répondit le maître des novices, il y a une grande différence : dans mon rêve, les invités mangeaient, riaient et chantaient parce qu’ils pensaient à se nourrir les uns les autres… »

Anonyme


Dans la même catégorie « Vie Chrétienne », lisez aussi :