Nous soutenir

Lequel de tes enfants aimes-tu le plus ?

« Marchez comme des enfants de lumière »
(Épître aux Éphésiens, V, 8)

Parents, maîtres et éducateurs, nous avons pour mission de mener les âmes des enfants vers la Lumière qui sera le chemin de leur vie et leur bonheur. Chaque semaine, nous vous proposons de découvrir quelques paroles de guides et de témoins pour éclairer notre propre route. Bonne lecture !

« Lequel de tes enfants aimes-tu le plus ? dit un proverbe libanais.
– Le petit jusqu’à ce qu’il grandisse,
l’absent jusqu’à ce qu’il revienne,
le malade jusqu’à ce qu’il guérisse. »

Proverbe libanais

« La vie de ma pauvre mère, toujours enflammée de travail et d’amour pour les siens, peut être comparée à une journée d’été, débordante de soleil et de chanson, et qui, sur le soir, s’assombrit. Lorsqu’elle faisait la causette avec les voisins qui l’avaient surprise sur notre porte, le balai dans les mains et le chant sur les lèvres, aux félicitations qu’on lui adressait sur sa vie de travail :
« Que voulez-vous ? disait-elle, j’ai toujours vécu avec les fourmis ».
S’ils la trouvaient gaie :
« N’est-ce pas naturel ? répondait-elle, j’ai été élevée au mas des rossignols ».
À ceux qui lui reprochaient de se donner trop de mal et qu’il fallait en prendre et en laisser dans un ménage, elle répliquait :
« Qu’allez-vous dire ? Est-ce qu’on s’en donne jamais assez quand on est jeune ? »

Frédéric MISTRAL (1830 – 1914)
Écrivain, membre fondateur du Félibrige, membre de l’Académie de Marseille, maître ès jeux de l’Académie des Jeux floraux de Toulouse


Dans la même catégorie « Éducation - Pédagogie », lisez aussi :